À propos

Depuis plus de 25 ans, Annie Landreville œuvre dans le milieu des communications et de la littérature. Après des études en lettres et quelques années à donner des ateliers de création et à enseigner au collégial, elle quitte Montréal pour Rimouski où elle devient chroniqueuse et journaliste au secteur culturel pour Radio-Canada pendant 17 ans. En parallèle, elle collabore à plusieurs revues et magazines spécialisés comme Arcade, écriture au féminin, La Scena Musicale, le Coda jazz magazine et le journal Le Mouton noir.

RAB_1260
photo: Sébastien Raboin

Elle a publié les livres de poésie Date de péremption aux éditions de la Grenouillère,  Traité de poésie à l’usage des malades modernes aux éditions Fond’tonne,  Partitions aux éditions d’Orphée et Nuits malcommodes du fond d’un bar à vinyles avec le collectif de la Balconnière, ainsi que la nouvelle Des homards et des hommes dans Douze histoires de plage et une noyade chez Coups de tête. . Elle affectionne particulièrement les moments de co-création, le spectacle littéraire et la performance. Elle travaille régulièrement en tant que directrice artistique et commissaire pour des événements  ou des expositions en lien avec la littérature. Deux fois boursière du CALQ en recherche-création, elle crée le plus souvent en résonance avec d’autres oeuvres ou alors dans un contexte de médiation. Elle donne de nombreux ateliers au sein d’organismes ou dans les écoles.